Historique de l'entreprise

Nous avons accompagné et enrichi le développement de la géothermie francilienne

L' interview du Directeur Exécutif

Une trilogie trentenaire et un acteur majeur de la géothermie francilienne

1988
Date marquante
Création de GEOPRODUCTION CONSULTANTS

(GPC)

1989
Projet marquant
Forage du Puits Injecteur PM3

 (Melun l’Almont)

1995
Projet marquant
Forage/Complétion du Puits anti-corrosion Acier Composites PM4

 (Melun l’Almont)

1998
Date marquante
Création de GPC Instrumentation Process

(GPC IP)

2009
Projet marquant
Modélisation/Validation Réseau de Chaleur/Froid sur aquifère superficiel

(Boulogne-Billancourt)

2013
Création de Géofluid
2018
Projet marquant
Forage du Doublet Subhorizontal GCAH (Cachan)

(Cachan)

2018
Projet marquant
Forage/Complétion Puits Anti-corrosion Acier-composites à complétion mixte GBL4

(Bonneuil-sur-Marne)

2020
Projet marquant
Forage Quadruplet

(Bobigny-Drancy)

2022
L'aventure Géofluid continue

30 Doublets franciliens dans la prochaine décennie

1988-1997

La Maladie Infantile de la Géothermie Francilienne

1998-2008

L' Adolescence, l'apprentissage

2009-2021

L' Âge adulte, la maturité entrepreneuriale

1988-1997: La Maladie Infantile de la Géothermie Francilienne

Création de GPC

Une décennie de créativité conceptuelle et maîtrise opérationnelle 

Geoproduction Consultants (GPC), la matrice de ses descendantes GPC Instrumentation Process (GPC IP) et GEOFLUID, conçue à l’origine comme un bureau d’Ingénieurs Consultants dédié à la conception de technologies de forage/complétion/production innovantes a été confrontée dès sa création, en décembre 1989, à la plus grave crise de la géothermie francilienne, marquée par la fermeture et l’abandon de quelque 21 doublets, soit plus de 40% du parc foré, sinon exploité, à cette date (Figure 1).

 

Figure 1 : Historique du Développement de la Géothermie Francilienne
Figure 2 : Etat du chauffage urbain géothermique en Région Ile-de-France. Année 2021

Telles ont été les conditions de sa création et les enjeux de son développement, qui ont fait de l’entreprise un acteur majeur de la géothermie francilienne devenue, depuis les années 2010 la première concentration mondiale de puits géothermiques de chauffage urbain (Figure 2).

En effet ce choix, symptomatique de la maladie infantile inhérente au développement de toute filière énergétique nouvelle, a plongé d’emblée l’entreprise dans une problématique d’urgence – réparer, contenir, sauvegarder – de prévention, de consolidation et d’innovation en vue de perpétuer l’exploitation.

Concept de TAI instrumenté

La période convalescente qui a suivi a été marquée par quatre évènements majeurs du développement de GPC accompagnés par la puissance publique et le dépôt de cinq brevets d’invention (Figure 3).

Fabrication d’un outil de jettage de tubages, complétions et découverts encrassés par une thermochimie corrosive et incrustante hostile du fluide géothermal, (TAI, Tubes Auxiliaires d’Injection).

  • – Installation de lignes d’inhibition chimique en fond des puits producteurs à la source de la cinétique corrosive et dépositionnelle.
  •  
  • – Réalisation de packers (obturateurs) gonflables pour lignes mixtes et turbo pompes immergées.
  •  
  • – Construction d’une unité mobile de traitement (séparation, filtration, refroidissement) des effluents gazeux, liquides et solides de chantiers de réparation (workovers) de puits.
  •  
  • – Mise au point de protocoles standardisés de réhabilitation de puits géothermiques endommagés et de suivi thermo-hydro-chimique-diagraphique des boucles géothermales et d’intégrité des ouvrages.
  •  
  • – Stimulation par acidification douce (soft acidizing), depuis la surface, des puits injecteurs.

Fabrication d’un outil de jettage de tubages, complétions et découverts encrassés par une thermochimie corrosive et incrustante hostile du fluide géothermal, (TAI, Tubes Auxiliaires d’Injection).

  • – Installation de lignes d’inhibition chimique en fond des puits producteurs à la source de la cinétique corrosive et dépositionnelle.
  •  
  • – Réalisation de packers (obturateurs) gonflables pour lignes mixtes et turbo pompes immergées.
  •  
  • – Construction d’une unité mobile de traitement (séparation, filtration, refroidissement) des effluents gazeux, liquides et solides de chantiers de réparation (workovers) de puits.
  •  
  • – Mise au point de protocoles standardisés de réhabilitation de puits géothermiques endommagés et de suivi thermo-hydro-chimique-diagraphique des boucles géothermales et d’intégrité des ouvrages.
  •  
  • – Stimulation par acidification douce (soft acidizing), depuis la surface, des puits injecteurs.
Placement du TAI/AIT dans des puits équipés de pompes
Outil de jettage
Ligne de traitement sans bourbier d’effluents géothermiques
Obturateur Composite gonflable
Packer gonflable pour service puits multilignes/complétions multiples

Figure 3 : Innovations

Ces actions développées en moins de cinq années ont permis, au prix de quelque trente chantiers de workovers lourds et installation d’autant de TAI ou succédanés, d’une application progressive de contrats de suivi d’exploitation réglementaire et, last but not least, d’aménagements économiques de la dette de nombreux opérateurs, publics pour l’essentiel, de maintenir et consolider l’exploitation des doublets en service.

Cet épisode pouvait légitimement être assimilé à une traversée du désert de la géothermie francilienne n’étaient le forage en 1989 d’un nouveau puits injecteur (PM3) et la première application en 1995 du concept de puits (PM5) anti-corrosion à tubages de soutènement acier et colonne de production en matériaux composites à annulaire libre (Figure 4), les deux seuils ouvrages réalisés en l’espace de vingt ans (Figure 1) par GPC sur le site pionnier de Melun l’Almont. A l’étranger, premiers indices de sa diversification, GPC réalise pour le compte du Canton de Genève le forage d’exploration profond de Thonex 1.

Figure 4 : Vue aérienne du chantier de forage du puits tube acier complété composites. Puits PM5 de Melun l’Almont (source : Sedco Forex)

1998-2008:
L' Adolescence, l'apprentissage

1998-2008: L' Adolescence, l'apprentissage

Convalescence et consolidation de la Géothermie Francilienne

Création de GPC IP

Croissance et diversification technique et géographique de l’entreprise

 

L’absence de nouveaux forages profonds, en France comme en Europe au reste, ainsi que le (re)équipement des puits existants agit comme un stimulant pour le redéploiement technique et géographique de l’activité et le renforcement des moyens de l’entreprise dont l’effectif est porté à douze salariés dont 6 ingénieurs diplômés, 4 techniciens supérieurs et 2 ouvriers qualifiés et le parc matériel complété par une Unité Coiled Tubing (UCT) 1″1/4, 1 fourgon atelier, un plancher de travail pour manutention d’équipements immergés (pompes, lignes TAI) et un skid mobile d’acidification douce qui viennent compléter le laboratoire d’hydro/physico/chimie des eaux, solides en suspension et gaz dissous.

Au plan de la diversification de l’activité citons en premier lieu la création du service puits, la fermeture, par UCT, initiée en 1997 de près de 50 puits pétroliers du champ de Villeperdue, la construction d’un en Roumanie d’un appareil de forage/workover tout électrique de capacité 100 t, acheminé en France pour la réalisation, par Dafora France, de quatre chantiers de workover, l’implantation de trois unités de dégazage/brulage de gaz combustibles (CH4, H2S) dissous, des études d’ingénierie et campagnes diagraphiques en Europe Centrale (Hongrie, Roumanie, Slovaquie), aux Pays-Bas et en Espagne, et, autre exemple de redéploiement, l’intervention sur des opérations de géothermie de production de chaleur/froid par stockage en nappe superficielle dans Paris intra-muros.

Promotion et signature de nombreux contrats d’astreinte/intervention/contrôle d’éruptions de puits géothermiques artésiens, ainsi que de contrats de suivi/maintenance de boucles géothermales.

Création de GPC IP, société de maîtrise d’œuvre.

2009-2021: L' Âge adulte, la maturité entrepreneuriale

Maturité Technologique et reprise de la croissance

GPC IP et GEOFLUID

Au rendez-vous du redéploiement géothermique et européen

 

L’entreprise reformatée sous ses deux sociétés, GPC IP investie des fonctions de maître d’œuvre et GEOFLUID actif en ingénierie et services, est armée, depuis son redéploiement structurel dans le domaine des services et du suivi d’exploitation et géographique au niveau européen, pour participer activement à la reprise du développement francilien, amorcée en 2007 et également européen, à partir de 2010.

Ainsi, au 31 décembre 2021 aura-t-elle conduit en qualité de maître d’œuvre la réalisation à partir de 2011 de 18 forages profonds (objectif Dogger)  en région Ile-de-France et participe à 2 projets d’exploration dans le Canton de Vaud en Suisse Romande.

Au premier rang des réussites citons les premières mondiales en architectures puits géothermiques enregistrées à Cachan (doublet subhorizontal) et à Bonneuil (puits anti-corrosion mixte tubage acier/matériaux composites, aménagé pour une production assistée par électropompe immergée) primées par EGEC (Awards 2018 et 2019) (Figure 6).

Doublet subhorizontal de Cachan. Vue aérienne du site de forage (cliché : SMP)
Puits anti-corrosion de Bonneuil-sur-Marne. Vue aérienne du chantier de forage (cliché : SMP)

La diversification technologique s’est manifestée en direction des lignes d’inhibition chimiques de type TAI à hautes températures, de fonctions duales anti-corrosion/anti-dépôts ainsi que vers des lignes d’injection chimiques instrumentées à fibre optique en cours de développement (Figure 6).

Mentionnons la première réalisation d’un quadruplet géothermique sur le site de Bobigny-Drancy qui a permis de concevoir une complétion de production duale à débit élevé de deux réservoirs à productivités et thermochimies contrastées.

Puits anti-corrosion (source: GPC) Figure 6
Têtes de puits HTP. Projet VITO MOL Belgique (source : Pierre Ungemach)

Le service puits a pu accroître sa part de marché en matière de suivi-maintenance réglementaire, d’interventions sous astreintes de contrôles de puits en éruption et de façon générale sa compétivité en manipulation d’équipements immergés fruit de la réactivité et du professionnalisme de ses équipes.

L’entreprise a participé activement, par sa présence et ses communications, aux manifestations internationales de la profession (congrès mondiaux et européens, séminaires d’ingénierie de réservoir de Stanford, Californie, Congrès annuel du GRC, conférence-exposition annuelle Geotherm) qui lui vaut la reconnaissance de la communauté géothermique.

POUR RÉSUMER, UNE RÉACTIVITÉ ET UN ENGAGEMENT TRENTENAIRES AU BÉNÉFICE DE LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE EN COURS ET À VENIR

This site is registered on wpml.org as a development site.